28/08/2005

Voici un extrait d'un livre que j'aime tout particulièrement!

Chaque vie étant unique en rejette et en exclut d'autres. Ou plutôt elle s'élève sur un crime : celui des virtualités qu'elle a exécutées et qui n'ont pu s'épanouir. Et l'on a beau savoir qu'il est à chaque instant de nouveaux départs potentiels, que les jeux ne sont pas faits jusqu'au dernier souffle, l'événement est fatal : ce qui a lieu biffe d'autres éventualités. Et pour ceux que ne touche pas la grâce d'une seconde fois, ceux pour qui l'histoire ne repasse pas les plats débute alors le temps de la disette des possibles. Les mains cessent de se tendre, la route de bifurquer, elle demeure désespérément droite et plate!

Pascal Bruckner Euphorie Perpétuelle.


 


21:55 Écrit par Véronique dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pascal bruckner, euphorie perpetuelle | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.